Menu

Une mission du FMI s’informe à l’ANRMP de la transparence dans Marchés Publics en Côte d’Ivoire - vendredi 14 mars 2014

Une mission du Fonds Monétaire International (FMI) conduite par madame Carla MACARIO Economiste, et monsieur Alain FELER fonctionnaire international américain, représentant résident du FMI s’est rendue au siège de l’Autorité Nationale de Régulation des Marché Publics (ANRMP) le vendredi 14 mars 2014 de 14 heures 45 à 16 heures 37 dans le cadre de la cinquième revue du programme Economique et Financier  2011-2014 soutenue par la Facilité Elargie de Crédit.

Cette délégation a été reçue par M. BILE Vincent, Secrétaire Général Adjoint chargé des Recours et Sanctions assurant l’intérim du Secrétaire Général, avec à ses côtés

les deux autres Secrétaires Généraux Adjoints, les chefs de services et chargés d’études de l’ANRMP.

La délégation du FMI était accompagnée des représentants du Cabinet du Ministre auprès du Premier Ministre chargé de l’Economie et des Finances, de la Direction Générale de l’Economie (DGE), de la Direction Générale du Trésor et de la Comptabilité Publique (DGTCP), de la Direction Générale du Budget et des Finances(DGBF), ainsi que de la Direction des Marchés Publics (DMP).
Après une présentation des activités de l’Autorité de régulation (formation, gestion du contentieux des marchés publics et audits) aux experts, ceux-ci ont souhaité comprendre les raisons du taux élevé des marchés de gré à gré passés en 2013 ainsi que les actions de l’ANRMP en faveur de la transparence dans les marchés publics.
En réponse à ces différentes préoccupations, M. BILE a relevé l’impact probable de la crise postélectorale tout en rassurant la mission du FMI que les dispositions telles que la publication des Plans Généraux de Passation et la mise en place des Cellules de passation pourraient militer en faveur de l’utilisation des procédures concurrentielles dans les marchés publics.
Il a par ailleurs expliqué que pour l’ANRMP, il était opportun de mener des audits des marchés mis en cause. A cet égard, il a relevé que la Cellule Audits Indépendant a sélectionné un Cabinet afin de réaliser cette activité.
S’agissant de la lutte contre la corruption et la transparence dans les marchés publics, le Secrétaire Général Adjoint a mis un accent sur la formation des acteurs, la mise en ligne d’un numéro vert le 800 00 100 et du site internet www.anrmp.ci permettant de dénoncer les pratiques frauduleuses, les abus ainsi que les actes de corruption.
La mise en œuvre des actions de l’ANRMP a permis de former en 79 sessions 3454 personnes issues de l’Administration publique, de la société civile et du secteurs privé, de réaliser des études et audits des marchés publics et de rendre 78 décisions dont 17 annulations de marchés estimés à environ 200 milliard de FCFA. L’ANRMP a en outre annoncé aux experts, la réalisation d’un film sur les marchés publics diffusé sur les antennes de la RTI1.
Une photo de famille a mis un terme à la rencontre.

 

 

Contacts

(225) 22 40 00 40

(225) 22 40 00 44

info@anrmp.ci

Orgy